Ville-Marie

 Saint Catherine Street is essentially the us place, that is, the only point in the urban space where love is possible

Georges-André Vachon, in Montréal en prose, p.321

Share
In the Borough of Ville-Marie, the bustling activity of downtown is never far from the area’s residential quarters. The borough is a showcase for Montréal’s far-ranging signature style, including superb Victorian homes, quiet back lanes, and tall apartment buildings.

Map of the borough

Discover our neighbourhoods and browse the map to learn more about the quality of nearby services.

and New Residential Projects

In our boroughs, the real estate supply is varied. There are a number of new residential projects of all sizes, and with so many existing homes for sale, there's so much to choose from!

The borough Ville-Marie at a glance

Some facts and figures

Living environment

In the Borough of Ville-Marie, the bustling activity of downtown is never far from the area’s residential quarters. The borough is a showcase for Montréal’s far-ranging signature style, including superb Victorian homes, quiet back lanes, and tall apartment buildings. Central Montréal is Canada’s the most densely populated downtown core. The former financial district is home to the best designers. Ville-Marie is major employment hub, key cultural centre, and home to a dazzling variety of activities—no wonder the borough is constantly buzzing. With its theatre district, shops all along St. Catherine Street, the International District and World Trade Centre, Old Montréal, the Old Port, the gay village, Quartier Latin, the underground city, and three leading universities, living in the borough of Ville-Marie means being at the heart of the action and surrounded by history.

Neighbourhoods in this borough

  • Sainte-Marie
  • Quartier Latin
  • Ghetto McGill
  • Quartier chinois
  • Centre-sud
  • Le Village
  • Vieux-Montréal
  • Cité du multimédia
  • Faubourg-aux-Récollets
  • Faubourg Saint-Laurent
  • Faubourg Québec
  • Cité du Havre
  • Mille-Carré-Doré (Goldon Square Mile)
  • Lincoln-Tupper
  • Village Shaughnessy

Things to do

Major employers

A few words about the area

Saint Catherine Street is essentially the us place, that is, the only point in the urban space where love is possible” (Georges-André Vachon, in Montréal en prose, p.321).

From Amherst Street to Chomedey Street, back and forth, looking towards the river or towards the mountain, I know by heart every square centimetre of the sidewalk. But on my next trip, the genius of the city will nevertheless force me to learn my lesson again.” (Alain Gerber, in Le goût de Montréal, p.50).

Ville-Marie! A word that evokes a landscape of heroism where an ambience of legend drifts around. Nowhere else in our country can we feel such a burst of heroism with such a supernatural backdrop. Never will reality resemble fiction more.” (Lionel Groulx, in Montréal en prose, p.161).

So many memories in such a confined space! How many strollers walked around with their curiosity, their whims, and their problems!” (Hector Fabre, in Montréal en prose, p.78).

Other useful links

Discover

Sainte-Marie : un quartier en pleine renaissance

Depuis un certain temps, Parise et Tony constatent que le quartier Sainte-Marie, où ils habitent depuis 2007, change. On y aménage, par exemple, une place publique  sur un ancien stationnement, juste devant le Centre Gédéon-Ouimet. Et cela, à deux pas du condo où ils habitent.

C’est le côté patrimonial de Sainte-Marie qui a au départ séduit Parise et Tony. Bordé par la voie ferrée, le fleuve Saint-Laurent, l’avenue Papineau et la rue Sherbrooke, ce quartier ouvrier né au 19e siècle possède une architecture typique de l’époque : des rangées de duplex et triplex faits de briques.

Après de nombreuses recherches, Parise et Tony ont opté pour le troisième étage d’un triplex. C’est la personnalité et le prix de l’endroit qui les ont convaincus : « On cherchait sur le Plateau, mais nous aurions sans doute payé le double pour la même surface », raconte Parise. Et d’ajouter : « et probablement avec moins de cachet. »

Non loin du métro Frontenac, leur logement de 900 pieds carrés ne manque pas de caractère. Ses plafonds hauts sont soutenus par des poutres en bois exposées. Des étagères intégrées au mur ainsi qu’une vieille fournaise à bois dans le coin du salon installées par l’ancien propriétaire donnent du cachet au lieu. Enfin, au milieu de l’appartement, une échelle mène à un puits de lumière qui donne accès au toit. L’été, Parise et Tony s’y installent pour regarder le centre-ville et les feux d’artifice de La Ronde.

Lors de leurs balades dans le quartier, le couple se paie parfois une Margarita à La Guadalupe Mexicaine, une gâterie à la Pâtisserie Polonaise Wawel, ou un petit café à la Coop Touski. Ces trois commerces sont sur la rue Ontario, où est également située la populaire Maison de la Culture Frontenac, qui anime plus de 150 évènements annuellement et ce, dans toutes les disciplines artistiques. « Nous sommes proches d’une rue commerciale achalandée, mais c’est très paisible », dit Parise.

« Nous avons la chance d’avoir à portée de main de nombreux services », commente Tony, nommant au passage le Centre Jean-Claude-Malépart, où on trouve, entre autres, une piscine intérieure, une salle d’entraînement et une programmation complète d’activités sportives. « Les infrastructures sont bien entretenues ici. Le quartier bénéficie de multiples investissements. »

Le projet du réaménagement de la rue Ontario, entre les axes de Lorimier et de l’Espérance, en est un bon exemple. Ce projet d’envergure prévoit la réfection des infrastructures souterraines, l’élargissement des trottoirs, l’intégration de nouveaux bancs, de supports à vélo et de lampadaires, le verdissement des abords de la rue ainsi qu’un aménagement qui permettra d’installer des terrasses devant certains commerces.

« Le quartier s’est beaucoup transformé depuis qu’on y a emménagé », conclut Parise. Oui, on peut véritablement parler d’une renaissance de Sainte-Marie!

Centris logo
Find a home in Ville-Marie