Habiter Rosemont-la-Petite-Patrie

J’ai trop été heureux dans les ruelles. On jouait au hockey, on jouait à kick la cacanne, on jouait à la cachette, on jouait à couraille en bicycle… C’était notre univers. On y a eu nos premiers frenchs et nos premières batailles .
- Normand D’Amour

 

Partager
L’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie compte un nombre impressionnant de villages urbains. Le secteur Angus, la Petite-Italie, les environs du parc Molson, la Cité-Jardin, la promenade Masson, la Petite-Patrie. Autant de secteurs à la personnalité bien distincte, autant de milieux de vie animés. Au cœur des ces villages, un vaste choix de propriétés : unifamiliale, duplex, triplex.

Carte de l'arrondissement

Venez découvrir nos quartiers et parcourez la carte pour y découvrir la qualité des services de proximités qui s’y trouve.

et des projets immobiliers

Dans nos arrondissements, l’offre immobilière est variée. Il y a de nombreux projets résidentiels neufs de toutes les tailles et avec le nombre de propriétés existantes à vendre on a vraiment l'embarras du choix!

Aperçu de l'arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie

Profil de l'arrondissement 

Milieu de vie 

L’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie compte un nombre impressionnant de villages urbains. Le secteur Angus, la Petite-Italie, les environs du parc Molson, la Cité-Jardin, la promenade Masson, la Petite-Patrie. Autant de secteurs à la personnalité bien distincte, autant de milieux de vie animés. Au cœur des ces villages, un vaste choix de propriétés : unifamiliale, duplex, triplex. On y retrouve un peu des différentes formules d’habitation montréalaise. Une vie culturelle stimulante notamment grâce au cinéma Beaubien avec son répertoire varié et son Festival international des films pour enfants de Montréal. Des centaines de commerces de proximité et une offre commerciale sans pareil grâce à des icônes de Montréal : la Plaza Saint-Hubert et le marché Jean-Talon.

Les quartiers

  • Petite-Italie/Marché Jean-Talon
  • Angus
  • La Petite-Patrie
  • Nouveau-Rosemont
  • Vieux-Rosemont
  • Cité Jardin
  • Parc Molson

Activités

 

Grands employeurs

Mots sur l’arrondissement

« Rosemont–La Petite-Patrie se hisse à la tête de notre palmarès des arrondissements les plus attrayants à Montréal ».

« C’est sécuritaire, les espaces publics sont accueillants et il y a une belle ambiance pour élever ses enfants ».

« …c’est dans Rosemont–La Petite-Patrie que les propriétés s’envolent le plus vite. »

La Presse, cahier Mon Toit, édition du 19 septembre 2009

« C'est notre village ici ».
CIBL partie 1, 23:37 à 23:39

 « Pour qu’une rue commerciale soit réellement vivante, il faut qu’elle ait un attrait pour les autres quartiers. Il y a maintenant des restaurants de bon calibre. C’est vraiment nouveau ».
- Jacques K. Primeau, Rue Masson

« J’ai trop été heureux dans les ruelles. On jouait au hockey, on jouait à kick la cacanne, on jouait à la cachette, on jouait à couraille en bicycle… C’était notre univers. On y a eu nos premiers frenchs et nos premières batailles ».
- Normand D’Amour, Rue Masson

« Je suis content d’entrer au Première Moisson et que mon gars se fasse appeler par son prénom par les employés, c’est ça Rosemont ».
- François Gadbois, Rue Masson

 

Faits intéressants

  • Le nom de Rosemont vient d’Ucal-Henri Dandurand, qui nomma le quartier en l’honneur de sa mère, née Rose Phillips
  • La rue Masson porte le nom du premier millionnaire Canadien-Français et seigneur de Terrebonne, Joseph Masson (1791-1847)
  • Le quartier de la Petite-Patrie tient son nom du roman de Claude Jasmin « Petite-Patrie » (1972). Il s’agit en quelque sorte d’un hymne au quartier de son enfance
  • Étienne Desmarteau (nom de comté électoral) est le premier québécois à remporter une médaille olympique, en 1904, à St. Louis
  • Jean Drapeau et Pierre Bourque ont longtemps vécu dans le quartier, tout comme les membres du groupe Mes Aïeux
  • Institut de cardiologie de Montréal (rue Bélanger), fondé en 1954 par le Dr. Paul David, père de Françoise David  
  • Jolie chanson « à Rosemont sous la pluie » (1953), paroles et musique par Raymond Lévesque et interprété par Estelle Caron

Pour en savoir plus

Centris logo
Trouvez une propriété dans Rosemont–La Petite-Patrie