Le quartier Highlands : un mariage unique entre nature et Histoire

À la pointe formée par le canal de Lachine et le lac Saint-Louis se trouve un bijou méconnu de nature et d’histoire : le quartier Highlands, dans l’arrondissement LaSalle. Tour d’horizon d’un quartier qui offre aux jeunes familles une qualité de vie exceptionnelle.
Partager
Maison unifamiliale des Highlands

La nature tout autour

À 20 minutes de train du centre-ville de Montréal, on découvre le quartier Highlands. Niché à l’extrémité ouest de l’arrondissement LaSalle, le secteur surprend par sa verdure abondante : « L’été, les rues sont de vrais tunnels verts ! », lance Hugo Rousseau, conseiller en aménagement à l’arrondissement LaSalle.

Le quartier compte en outre une dizaine de parcs. Trois d’entre eux donnent accès aux berges, côté fleuve et côté canal. Pour mettre son kayak à l’eau, il suffit de se rendre à la marina de Lachine, à deux kilomètres.

Voir la Carte des projets résidentiels neufs et des services de proximité  

Quatre siècles d’histoire

Arpenter les rues du quartier Highlands, c’est aussi découvrir les traces des quatre siècles d’histoire de Montréal.

Les toponymes LaSalle et Fort Rémy évoquent le régime français. D’autres, comme Highlands, Airlie et Stirling, sont un héritage des colons écossais qui ont afflué dans le secteur deux cents ans plus tard. C’est d’ailleurs à l’un d’eux qu’on doit la construction en 1827 du moulin à vent Fleming, un monument historique qui est aussi l’emblème de l’arrondissement.

Le secteur a aussi été façonné par les différentes phases de développement industriel de Montréal. L’actuelle mairie d’arrondissement occupe l’édifice construit dans les années 1930 par l’entreprise pharmaceutique Burroughs Wellcome. Ce bâtiment, conçu par la firme d’architectes Lawson & Little, est l’un des premiers au Canada à avoir été construit tout en béton.

« On travaille à revaloriser le premier hôtel de ville de LaSalle, sur l’avenue Strathyre, ajoute le conseiller en aménagement. Il va être transformé en maison de la culture et en ateliers d’artistes. C’est un quartier dynamique sur le plan culturel. »

Moulin Flemming

Moulin Flemming sur le boulevard LaSalle.
Source : 
Arrondeissement LaSalle

 Moulin Flemming et piste cyclable sur le boulevard LaSalle

Pour tous les goûts

De la maison patrimoniale De Lorimier-Bélanger construite vers 1760 aux copropriétés dernier cri, en passant par les duplex et triplex des années 60, l’offre résidentielle du quartier est diversifiée.

Considérant la proximité avec le centre-ville, le quartier est abordable. On y trouve des maisons unifamiliales et des duplex entre 350 000 et 500 000 $.

La moitié des habitants du secteur sont propriétaires de leur logement. Les familles avec enfants y représentent un peu plus du tiers des ménages (35,7 %). Et l’arrondissement a à cœur d’en attirer davantage. Il s’est d’ailleurs doté en 2007 d’une politique familiale qui fait de leur bien-être une priorité.

C’est avec les besoins des jeunes familles en tête que l’arrondissement de LaSalle a approuvé le projet immobilier Highlands LaSalle, fruit d’un plan d’aménagement d’ensemble élaboré par le promoteur Constructions Quorum.  En effet, ses 38 maisonnettes superposées et 54 maisons de ville comptent toutes au moins trois chambres.

Le site est généreux en espaces verts. Les arbres matures et les boisés de l’ancien site industriel ont été conservés. Le projet prévoit en outre l’aménagement de jardins communautaires et le parc Mohawk, qui sépare les nouvelles constructions de la voie ferrée, sera rénové d’ici quelques années.

Les centres de la petite enfance, l’école primaire et les terrains de soccer du quartier sont eux aussi prêts à accueillir les jeunes résidents.

 

Gare de train de LaSalle

Le cocktail transport à l’honneur

Le secteur a de quoi séduire les adeptes d’un mode de vie actif et du transport en commun. L’école, les parcs, la gare LaSalle et le Vieux-Lachine sont tous à distance de marche.

À partir du quartier Highlands, on gagne le centre-ville en 35 minutes à vélo ou en 20 minutes à bord du train de banlieue.

Les automobilistes ne sont pas en reste : ils accèdent facilement à l’autoroute 20, à la rive sud par le pont Mercier et à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau.

« Highlands, c’est un trésor caché », résume Hugo Rousseau.


Statistiques résidentielles 

Période du 1 mai 2015 au 1 avril 2016

Unifamiliales

Prix médian et variation

Lasalle

382 500 (4%)*

Copropriétés

 

Lasalle

260 900$ (4%)*

* variation calculée par rapport à mai 2014 à avril 2015
Source : FCIQ par le système Centris®


À retenir...

Habiter LaSalle

Carte des projets résidentiels neufs et des services de proximité  

Territoire riverain : Lachine, LaSalle et Verdun

Maisons unifamiliales, duplex, triplex et copropriétés.

Végétation abondante et nombreux parcs.

Accès facile au centre-ville en train de banlieue, vélo et auto.


Quartiers à découvrir

Wellington-de-l’Église : rendez-vous des familles et des bons vivants