Le rapprochement travail-résidence à Montréal

La difficulté pour les travailleurs de la classe moyenne dans les villes à trouver un logement convenable et abordable à proximité de leur lieu de travail incite un grand nombre d’entre eux à regarder du côté des banlieues.
Partager
Le centre-ville de Montréal.

Résultat : les villes perdent une partie de leurs forces vives et les employeurs locaux ont de la difficulté à embaucher et à retenir leur main-d’œuvre. Le problème est particulièrement aigu dans certains services essentiels comme les domaines de la santé et de l’enseignement. Montréal n’échappe pas cette tendance, bien que le prix du logement y soit plus abordable que dans la plupart des grandes villes. Mais elle n’est pas en reste quant à la mise en œuvre de solutions pour contrer l’exode de la main d’œuvre vers l’extérieur de l’Île.

Une approche qui a fait ses preuves

Le concept de rapprochement travail-résidence, ou workforce housing, a fait ses preuves pour aider à retenir la main d’œuvre dans un rayon raisonnable des lieux de travail. En effet, la possibilité d’habiter à proximité de son lieu de travail ou de transport en commun offre de nombreux avantages : économies en temps et en argent, réduction du stress, meilleure qualité de vie, etc. Montréal a mis en place plusieurs initiatives en ce sens au cours des dernières années. Disposant déjà d’une offre résidentielle abordable très étendue ainsi que de programmes d’aide financière avantageux comme le Programme d’accession à la propriété et les Programmes de rénovation majeure et à la carte, la Ville s’est jointe à de grands employeurs présents sur son territoire pour en faire la promotion auprès des travailleurs.

Partenariat Montréal-Sainte-Justine

En 2010, la Ville a établi un partenariat avec le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine pour mettre en place des solutions pour la rétention des employés du CHU. Dans un premier temps, la Ville et le CHU ont réalisé un sondage pour évaluer les besoins des employés en matière d’habitation. Les sondages ont mis en lumière la faible connaissance qu’avaient les employés de l’offre résidentielle abordable à Montréal et des programmes d’aide financière à leur disposition. Une campagne promotionelle et d’information a donc été mise en place en collaboration avec la Caisse Desjardins du Réseau de la santé pour faire connaître aux employés l’offre résidentielle existante et les nouveaux projets en vente à Montréal, les programmes d’aide financière offerts par la Ville, ainsi que les produits financiers élaborés par la Caisse à l’intention des employés qui achètent une propriété.

Un partenariat élargi

Forte du succès de sa collaboration avec le CHU Sainte-Justine, la Ville a élargi en 2011 son partenariat à d’autres établissements du réseau de la santé. Une autre itération de cette initiative a été mise en œuvre en mars 2012 auprès des employés du Centre universitaire de santé McGill, en partenariat avec La Capitale Assurance et services financiers, la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM) et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Gagnant-gagnant

Les programmes de rapprochement travail-résidence profitent à tout le monde : les établissements de santé sont plus à même de recruter et de retenir leur personnel, les employés profitent des avantages d’habiter à proximité de leur lieu de travail, et la Ville de Montréal encourage la main-d'œuvre qualifiée et leur famille à demeurer sur son territoire, tout en appuyant les grands employeurs du secteur de la santé et des services sociaux.

Autres articles sur :