Le Triangle de Côte-des-Neiges : un quartier en pleine expansion

Ériger un quartier résidentiel à échelle humaine sur les vestiges d’un ancien secteur industriel réhabilité : voici la prouesse qui est en train de s’opérer dans le Triangle de Côte-des-Neiges.
Partager
Femme dehors travaillant à l'ordinateur dans le quartier du Triangle.

Un nouveau milieu de vie

Les automobilistes qui défilent sur le boulevard Décarie ne s’en doutent peut-être pas, mais en face de l’illustre restaurant Gibeau Orange Julep, une transformation spectaculaire est en cours.

Des immeubles à condos, une coopérative d’habitation et bientôt un nouveau parc remplaceront les concessionnaires automobiles et autres immeubles commerciaux qui dominaient autrefois ce quartier du nord de Côte-des-Neiges, entre les stations de métro Namur et De la Savane.

Au total, ce sont 3 300 logements, dont un grand nombre de logements sociaux et abordables, qui sont prévus d’ici 2025 dans ce triangle de 40 hectares. 

Quartier du Triangle 2

Homme en veston avec valise rentrant dans un édifice du quartier du Triangle.
Source : 
Photo: Alexandre Campeau-Vallée

« Ce qui m’intéresse dans ce quartier, c’est la possibilité de m’impliquer concrètement dans son développement », explique Sofia Bitran, présidente du conseil d’administration de la coopérative d’habitation Fleur de l’île, sise rue Buchan, au cœur du Triangle. « La coop n’est pas tout à fait terminée et l’édifice est entouré de chantiers de construction. Mais le quartier va devenir un milieu de vie. Il y a beaucoup de jeunes familles dans les nouveaux condos, et un parc va être aménagé sur notre rue », s’enthousiasme-t-elle.

Constituer dans le Triangle un milieu de vie complet est précisément le but que poursuit l’arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce en réaménageant ce secteur.

 Découvrez la carte des projets résidentiels neufs et des services de proximité

Ce faisant, l’arrondissement a à cœur de préserver la mixité sociale du quartier. Aussi, 45 % des logements récemment construits dans le Triangle comptent deux chambres ; 12 % en ont trois ou plus. L’objectif : attirer non seulement des couples et des personnes qui vivent seules, mais aussi des familles. 

Une garderie, une pharmacie, une banque et un cabinet de dentiste ont déjà ouvert leurs portes dans le secteur. Il est prévu qu’une épicerie s’y installe bientôt. « On cherche à attirer d’autres commerces de proximité dans le quartier », indique Jean-Philippe Grenier, conseiller en aménagement à l’arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce. « À terme, tous les services seront accessibles à pied », assure-t-il.

À pied, en vélo, en métro

Les transports actifs et publics sont au cœur du plan de revitalisation élaboré par l’arrondissement. Le quartier s’articule en effet autour de la station de métro Namur.

Sofia Bitran ne possède d’ailleurs pas de voiture. Pour se rendre au travail et faire ses courses, elle compte sur le métro (la station est à 500 mètres de la coopérative) et l’autobus. Pour ses trajets occasionnels en auto, elle s’est abonnée à Communauto.

Métro Namur

Édicule du métro Namur.
Source : 
Photo: Alexandre Campeau-Vallée

Le quartier se trouve tout près du croisement des autoroutes 15 et 40, ce qui facilite les déplacements en automobile.

« Nous investissons massivement dans le réaménagement des voies publiques : le rétrécissement des rues au profit des trottoirs et de la verdure, la création de pistes cyclables, la plantation d’arbres », explique Jean-Philippe Grenier. L’arrondissement envisage en outre l’installation de bornes de recharge pour les voitures électriques en bordure de rue.


Objectif vert

La revitalisation du quartier intègre en fait toute une stratégie verte qui s’incarne non seulement dans le domaine des transports, mais aussi dans les constructions.

« Dans chaque projet immobilier, le promoteur devait intégrer au moins cinq choix écologiques parmi dix possibilités. Un toit vert ou blanc, des fenêtres à haut rendement énergétique par exemple », fait valoir Jean-Philippe Grenier.

Aménagement paysager du Triangle

Aménagement paysager du quartier du Triangle.
Source : 
Photo: Alexandre Campeau-Vallée

Bientôt, un parc sera aménagé entre les rues Buchan et Paré. Il s’ajoutera au parc de la Savane, avec ses grands arbres, ses modules de jeux pour les petits et ses jardins communautaires dont peuvent déjà profiter les citoyens du quartier.

« Ce qui distingue le Triangle, promet Jean-Philippe Grenier, c’est le réaménagement de tout le domaine public. Les rues, les parcs, les trottoirs : l’objectif est de créer un quartier convivial à l’échelle du piéton. »

 

Parc dans le Triangle

Trois joueurs de soccer dans un espace vert du Triangle.
Source : 
Photo: Alexandre Campeau-Vallée


À retenir...

Des constructions neuves de tailles diverses, en copropriété ou en location

Un cadre urbain réaménagé pour répondre aux besoins des piétons

L’accès facile à toute la gamme des transports