Les parcs-nature de la Ville de Montréal

Véritables joyaux naturels, les parcs-nature de la Ville de Montréal offrent aux amateurs de grand air la chance de s’évader de la frénésie urbaine, sans quitter l’île. D’est en ouest, ils se révèlent par leur caractère unique et leurs attraits dont le visage se transforme au gré des saisons.
Partager
Famille au bord de l'eau au Parc de la Visitation.

Poser le pied sur le site du parc-nature de l’île-de-la-Visitation, c’est faire un bond de 300 ans dans le passé de Montréal. L’énergie de la rivière ainsi que les vestiges de l’ancien moulin et du pressoir à pommes rappellent aux visiteurs le labeur des bâtisseurs de la cité à l’époque du régime français.

Parc de la Pointe-aux-Prairies

Cyclistes au Parc de la Pointe-aux-Prairies
Source : 
Alexandre Campeau-Vallée

Avec son chapelet de marais, le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies constitue un emplacement de choix pour les ornithologues. Au fil des sentiers, il n’est pas rare d’observer un héron vert, un grand-duc d’Amérique ou même un hibou à aigrettes saillantes. Situé à la jonction du fleuve Saint-Laurent et de la Rivière-des-Prairies, le site abrite des écosystèmes variés et fascinants à découvrir.

Si la flore pouvait parler, les arbres centenaires de la forêt du parc-nature du Bois-de-Liesse en auraient long à raconter. La richesse de cet écosystème où cohabitent fleurs sauvages et faune aquatique fait le grand bonheur des naturalistes. En hiver, skieurs de fond et raquetteurs ont le loisir de s’adonner à leur activité favorite en toute quiétude.

Parc Bois-de-Liesse

Parc Bois-de-Liesse
Source : 
Alexandre Campeau-Vallée

Grenouilles, tortues, canards, rats musqués peuplent le parc-nature du Bois-de-l’île-Bizard. Flore et faune s’harmonisent ici, offrant aux visiteurs, l’occasion de découvrir marais, marécages, forêt d’érable et de cèdres et même un belvédère avec une vue imprenable sur le lac des Deux Montagnes.

Parc du Bois-de-l’île-Bizard

Photographes dans les marais du Bois-de-l’île-Bizard
Source : 
Alexandre Campeau-Vallée

Doté d’une plage de sable naturel, le parc-nature du Cap Saint-Jacques est une oasis de fraîcheur très appréciée des baigneurs. La ferme écologique permet aux petits et grands de se familiariser avec l’agriculture biologique et d’observer les animaux dans leur environnement. Au printemps, une cabane à sucre accueille les gourmands désireux de se sucrer le bec.

Parc-nature du Cap Saint-Jacques

Bord de l'eau au Parc-nature du Cap Saint-Jacques
Source : 
Alexandre Campeau-Vallée

Le parc-nature de l’Anse-à-l’Orme est le point de rencontre des planchistes et des amateurs de voile. Ce parc linéaire s’ouvre sur le lac des Deux Montagnes avec ses vents qui font la réputation de cette vaste étendue d’eau.

Bref, les parcs-nature de Montréal se distinguent par la diversité de leurs attraits naturels, mais aussi par les équipements de qualité qu’on y retrouve, les activités éducatives, culturelles, sportives et historiques proposées durant toute l’année.

Autres articles sur :